Partageons ensemble

Créons ensemble un programme des priorités pour les données probantes

Nous savons pertinemment que les données probantes seules ne peuvent améliorer le système de santé mentale et de traitement de la toxicomanie*. Mais il importe, dans un premier temps, de comprendre les besoins en matière de données probantes.

Partageons ensemble est une initiative d’EENet qui vise à favoriser l’utilisation de données probantes pour améliorer l’expérience en soins de santé, la qualité des soins ainsi que la santé et le bien-être des Ontariens dans leur ensemble.

Dans le cadre de Partageons ensemble, EENet organisera des dialogues en personne dans l’ensemble de l’Ontario. Lors de ces discussions, les parties prenantes pourront cerner les besoins en matière de données probantes et en établir la priorité dans les secteurs de la promotion, de la prévention, du dépistage précoce, du traitement et du rétablissement, et ce, pour les enfants, les jeunes et les aînés. L’objectif ultime est de créer ensemble un programme provincial des priorités pour les données probantes.

Cette initiative se fonde sur le travail effectué dans le cadre d’une autre initiative d’EENet, Creating Together, menée en 2011 pour déterminer les priorités en matière de recherche relativement à la santé mentale et à la toxicomanie en Ontario. 

En quoi consiste un programme des priorités pour les données probantes?

Un programme des priorités pour les données probantes aidera à déterminer les besoins des différentes parties prenantes en matière de données probantes utiles. Citons par exemple les cas suivants :

  • Un fournisseur de service qui met sur pied un nouveau programme pour les gens ayant des troubles concomitants pourrait vouloir savoir quel est le meilleur traitement pour cette population précise.
  • Un responsable des politiques pourrait vouloir connaître les approches utilisées dans d’autres régions pour la prestation des services en santé.
  • Un planificateur du système pourrait devoir trouver des programmes efficaces pour traiter des jeunes ayant des problèmes de toxicomanie.
  • Un programme des priorités pour les données probantes permettra de saisir ces différents besoins. 

Quel est le processus de Partageons ensemble?

Étape 1 - Établir les thèmes préliminaires pour les données probantes
Examiner les documents qui déterminent les priorités pour cerner les besoins en matière de données probantes et dégager les thèmes

Étape 2 - Tenir les dialogues en personne
Établir les priorités des thèmes pour les données probantes et en discuter en détail avec les diverses parties prenantes de l’ensemble du système 

Étape 3 - Faire un sondage en ligne
Élargir la portée des dialogues en personne grâce à un sondage en ligne en français et en anglais

Étape 4 - Créer le programme des priorités pour les données probantes
Concevoir un programme des priorités pour les données probantes en fonction des dialogues et des sondages

Étape 5 - Partager
Diffuser aux parties prenantes pour appuyer les activités d’échange des connaissances dans l’ensemble de l’Ontario

Partageons ensemble utilise la définition de données probantes d’EENet qui englobe les connaissances tirées de la pratique, les témoignages des personnes ayant un vécu pertinent et des membres de leur famille, la recherche et le savoir culturel.

Ce processus permettra :

  • de connaître les thèmes et les besoins particuliers en matière de données probantes;
  • d’établir un programme ontarien des priorités pour les données probantes; et
  • de fournir un guide pour éclairer le travail de l’EENet et d’autres activités d’échange de connaissances en Ontario.

Nos réalisations actuelles

Renseignez-vous sur la phase 1 de Partageons ensemble 

Sept dialogues régionaux en personne ont eu lieu en Ontario entre les mois de janvier et d’avril 2017, et l’un d’eux s’est tenu en français. Un dialogue virtuel a aussi été organisé avec les représentants des réseaux locaux d'intégration des services de santé (RLISS).


Deux cents trente-six personnes y ont participé provenant de neuf groupes d’intervenants, comprenant des gestionnaires d’organismes, des fournisseurs de services directs, des aidants familiaux, des personnes ayant des expériences de vie pertinentes, des chercheurs et des planificateurs du système. Ces divers participants provenaient de 14 secteurs dont les collectivités et les hôpitaux traitant les problèmes de santé mentale et de toxicomanie, le logement, la justice et la santé publique.


Grâce aux huit dialogues, il a été possible de mettre en évidence onze thèmes prioritaires pour les données probantes :

  • Accès aux services
  • Renforcement des capacités et développement du personnel
  • Enfants et jeunes, y compris les jeunes en transition vers l’âge adulte
  • Continuum des services de logement et des mesures de soutien pour les sans-abri
  • Soins respectueux des particularités culturelles qui rendent compte d’une connaissance des réalités culturelles
  • Efficacité des services
  • Réduction des effets nocifs
  • Soins de santé intégrés
  • Prévention et promotion, y compris prévention du suicide
  • Soins standardisés
  • Appui des témoignages de personnes ayant un vécu pertinent et des aidants

Dialogues 

Pour chacun de ces thèmes de données probantes, les participants ont déterminé des données probantes précises qui les aideraient à mieux faire leur travail ou à naviguer dans le système. Les rapports régionaux sont prêts. Ils mettent en évidence les divers besoins en matière de données probantes auxquels les participants ont accordé la priorité durant chaque dialogue et ils indiquent la répartition démographique des participants. Qui plus est, EENet a rassemblé des ressources qui correspondent à ces thèmes de données probantes.

Comment pouvez-vous vous engager?

Quels sont vos besoins en matière de données probantes? Veuillez compléter le sondage « Partageons ensemble » !

 

*Le terme « toxicomanie » comprend la consommation excessive de substances comme l’alcool, les médicaments ou les drogues et le tabac, et la dépendance à ces produits ainsi que les problèmes de jeux pathologiques et la dépendance à des processus, p. ex. aux jeux vidéo.

Project Contact: 

Angela [dot] Yip [at] camh [dot] ca

Alexandra [dot] Harrison [at] camh [dot] ca

Abonnez-vous à notre bulletin